Distinction entre pratique et usage

Jean-François Marchandise donne dans un article sur InternetActu la distinction entre la pratique et l’usage :

« On parle souvent d’usages à propos des outils (le stylo, le téléphone) et de pratiques à propos de nos pratiques sociales (écrire une lettre d’amour, appeler un ami), mais les dispositifs numériques rendent de plus en plus souvent cette distinction malaisée, certaines pratiques s’identifiant dans un premier temps aux outils et aux plateformes techniques qui en sont les vecteurs (je blogue) »

Malgré la réserve exprimée, je pense qu’il est adéquat de retenir que la pratique désigne le quoi, c’est-à-dire un comportement ayant une finalité, alors que l’usage se rapporte au comment et a donc une valeur instrumentale. Cette confusion entre pratique et usage peut intervenir lors de la phase de découverte d’un outil : il est utilisé non pour accomplir une tâche particulière mais pour en apprendre l’utilisation. Second Life pourrait être classé dans cette catégorie des outils dont l’usage est encore une pratique : il semblerait qu’aller dans Second Life n’a encore que marginalement d’autre objet que de découvrir l’outil et/ou les usages qui pourraient en émerger.

 

L’usage comme communication

L’usage désigne une relation d’un homme à un outil. Comme ce billet le soulignait, là où il y a outil, y a-t-il potentiellement IHM. L’interfaçage consiste en l’échange de données entre les deux systèmes mis en relation. Dans ce cas particulier un usage correspond à une communication de données entre un humain et soit un outils soit un autre humain.

Publicités