Ce billet a pour objet de comparer les services de mise en relation en utilisant le formalisme décrit dans ce post. L’utilisation d’internet a fait apparaître de nouveaux usages ainsi que de nouveaux modèles économiques.

 

Mise en relation par support papier

La diffusion d’annonces au travers de journaux papiers se monétise de trois manières : soit ce sont les annonceurs qui payent pour voir leur annonce publiée (journaux gratuits d’annonce type ParuVendu), soit les personnes intéressées par l’annonce qui achètent le support (section petites annonces dans les quotidiens payants type Le Figaro), soit les annonces sont considérées comme du contenu qui produit de l’audience, celle-ci étant monétisée au travers de la publicité (section petites annonces dans les quotidiens gratuits type 20Minutes).

Dans les deux premiers cas on fait payer un droit d’accès à l’adresse qu’est le support papier : soit le droit d’accès en émission, soit le droit d’accès en réception. Mais ensuite l’accès aux messages est libre. Dans le modèle économique des annonces papier c’est la diffusion du support qui importe plus que le nombre de mises en relations.

 

Mise en relation par support digital

Le support digital permet une meilleure maîtrise des droits d’accès : l’aspect dynamique du support permet de modifier instantanément ce qui est visible par un utilisateur en fonctions des droits d’accès qui lui sont accordé.

Côté réception la révélation gratuite du contenu des annonces est génératrice d’audience. Côté émission la gratuité de dépôt des annonces diminue le coût (qui en grande partie financier, mais pas seulement) enduré par l’annonceur, et augmente ainsi le nombre d’offres.

La monétisation du service se fait par la vente de la mise en relation : les récepteurs n’ont pas accès à l’identité des émetteurs en premier lieu. Le coût de cette mise en relation peut être supporté soit par l’annonceur soit par le récepteur soit de façon mixte suivant le modèle économique.

Le succès de ce modèle de mise en relation s’explique par l’alignement des intérêts du pourvoyeur de contact et des payeurs : plus le service sera à même de répondre de façon pertinente aux utilisateurs en leur fournissant des annonces qui correspondent à leurs attentes, plus il y aura de demandes de mise en relation.