La définition que donne Wikipedia des technologies push et pull est la suivante :

Push technology on the Internet refers to a style of communication protocol where the request for a given transaction originates with the publisher, or central server. It is contrasted with pull technology, where the request for the transmission of information originates with the receiver, or client.

A première vue la technologie RSS semble utiliser la méthode push : dans un lecteur de flux sont mis à jour sans action de la part de l’utilisateur. Cependant cette mise à jour n’intervient pas à l’initiative de l’émetteur du flux mais suite à une demande émise par l’agrégateur. Cette demande est émise vers une adresse appartenant à l’émetteur du flux et lui communique l’adresse du récepteur à laquelle la mise à jour doit être envoyée.

RSS

Quelques différences notables entre méthodes push et pull :

  • La technologie pull permet à l’utilisateur de contrôler les émetteurs qui peuvent accéder à son adresse. C’est une forme de contrôle d’accès sur identification.

  • La méthode pull est traductrice d’une intention du récepteur : elle s’insère dans une pratique de l’utilisateur puisque l’information lui est délivrée à sa demande. La méthode push est elle la traduction d’une intention de l’émetteur. Ces deux méthodes sont duales du point de vue de la coordination de deux interlocuteurs.

  • La tenue du « carnet d’adresse » se fait du côté du récepteur dans le cas de la méthode pull et du côté de l’émetteur dans le cas de la méthode push.

Publicités