1. Je vais m’atteler à décrire de manière assez grossière ce que représente le web semantique et autre web structuré (structured web). Je tiens cependant à souligner que la conception du web et de son futur, qui doit beaucoup à Tim Berners-Lee, n’est pas la seule et unique. L’opposition frontale des croyants et sceptiques nous est résumé de manière romancée par Duncan Hull dans Burn, Semantic Web, Burn! Je partage personnellement en grande partie les vues des sceptiques, et j’essaierai de donner une lecture critique de l’article The Semantic Web, Syllogism, and Worldview de Clay Shirky, que je vous conseille très vivement (il est accessible, il ne fait pas usage de vocable technique).

  2. Small Surfaces rapporte la sortie du Motorola Rokr équipé d’un écran tactile à retour haptique (grâce à de multiples vibreurs placé sous l’écran). Un post consacré aux modalités d’interaction avait souligné l’importance du feedback. L’absence de feedback tactile sur les écrans tactile présente un coût important en terme d’utilisation. L’introduction du feedback haptique est donc une avancée importante pour l’adoption large des écrans tactiles mais j’ai deux réserves à émettre:

    • J’ai un Razr depuis 7 moi, l’écran est entrain de rendre l’âme. L’augmentation de la complexité des écrans risque de réduire encore la durée de vie. Les constructeurs ont-ils intégré le principe de graceful degradation : comment un utilisateur va-t-il réagir si le feeback du Rokr est inconsistent (si par exemple certains vibreurs sont morts mais pas tous) ? Ne faudrait-il pas avoir la possibilité de couper le feedback tactile ?
    • Feedback n’est pas affichage : le Rokr implémente un feedback (on sait quand une action a été performée) mais pas un affichage tactile. La surface de l’écran est lisse lorsque je passe mon doigt dessus. L’affichage tactile permet de distinguer les bords des éléments d’interaction. Dans les téléphones à clavier cet affichage est passif, ce sont les reliefs des boutons qui permettent de déterminer les limites entre les boutons. Cet affichage tactile est indispensable à un usage aveugle ou semi-aveugle. Il est important dans la diminution de la charge cognitive.

  3. Textually présente une carte de visite qui compose automatiquement le numéro de téléphone de la personne qui l’a émise. C’est un exemple intéressant de réduction du coût d’initiation d’une communication.